Présentation

Portée par l’envie de travailler sur les femmes dans l’histoire de la musique au xixe siècle, Lucille Brunel s’est intéressée dans le cadre de ses recherches à la cantatrice Cornélie Falcon, qui, malgré une carrière fulgurante à l’Opéra, a réussi à imposer sa voix dans les emplois des théâtres français. Elle a soutenu un master de musicologie à l’université de Rouen en octobre 2015 placé sous la direction de Joann Élart, intitulé La carrière et l’héritage de la cantatrice Cornélie Falcon (1814-1897) entre Paris et Rouen. Son étude porte particulièrement sur son séjour à Rouen en avril 1837.