Présentation

Denis Tchorek est agrégé de musique, docteur en musicologie de l’université François-Rabelais de Tours et qualifié MCF (section 22). Enseignant dans le secondaire, il est également organiste concertiste, titulaire des grandes-orgues historiques Mutin-Cavaillé-Coll de la collégiale Saint-Pierre de Douai. Spécialiste de la transcription, ses travaux portent sur la vie musicale en France sous le Second Empire et la IIIe République. Il étudie la circulation de la musique et des musiciens sous l’axe de la transcription, notamment entre la France et l’Angleterre au regard du phénomène complexe de transfert culturel. Il s’intéresse particulièrement à la figure d’Alexandre Guilmant, comme transcripteur et concertiste international. Ses travaux actuels portent sur les rapports franco-anglais dans le domaine de l’orgue, sur l’émergeance du recital d’orgue en France, ainsi que sur l’étude de la vie musicale boulonnaise sous le Second Empire. Depuis février 2013, il collabore comme éditeur scientifique dans le portail Dezède.


Bibliographie

 

Ouvrage

La Transcription en France dans la seconde moitié du xixe siècle, l’exemple d’Alexandre Guilmant, Villeneuve-d’Ascq, ANRT, Thèse à la carte, 2013, 464 p.

 

Contributions

« Autour du centenaire de la Révolution : l’invention d’une « histoire de France » dans les programmes de concerts » Opéras et concerts en province (xviiie-xxe) : enjeux culturels et politiques, dir. Joann Élart, Yannick Simon, (à paraître).

Éditeur scientifique du dossier « La musique à Boulogne-sur-Mer (1853-1870) », Dezède [en ligne] :

« La Société philharmonique de Boulogne-sur-Mer (1853-1865) »

« La Société chorale l’Orphéon de Boulogne (1861-1870) »

« L’orchestre de l’Établissement des bains (1868-1870) »

« Le Cercle Beethoven de Boulogne-sur-Mer (1868-1871) »

Contribution à l’édition de Henry Barraud, Un compositeur aux commandes de la Radio, Essai autobiographique, sous la dir. de Myriam Chimènes et Karine Le Bail, Paris, Fayard/BnF, 2010, 1127 p.

 

Articles

« L’influence anglaise dans les concerts avec orgue à Paris au début de la IIIe République ; usages, supports, répertoire », actes du colloque d’Hardelot (octobre 2012) L’influence anglaise sur le romantisme musical français, dir. Etienne Jardin, Palazetto Bru Zane - Centre de musique romantique française. Publication [en ligne] http://bruzanemediabase.com/fre/Parutions-scientifiques-en-ligne/Articles/Tchorek-Denis-L-influence-anglaise-dans-les-concerts-avec-orgue-a-Paris-au-debut-de-la-IIIe-Republique-usages-supports-repertoire

« Un exemple de transfert culturel : l’introduction des concertos pour orgue de Haendel dans le répertoire des concerts en France au xixe siècle », in Pierre Degott et Pierre Dubois (dir.), Haendel après Haendel : construction, renommée et influence de Haendel et de la figure haendélienne, Musicorum, n° 14, 2013, p. 141-165.

« Le cercle Beethoven de Boulogne-sur-Mer, 1868-1871 », Revue de Musicologie, 95/2 (2009), p. 399-425.

« Les duos pour piano et harmonium en France : autour d’Alexandre Guilmant », Revue de Musicologie, 93/2 (2007), p. 337-397.

« Les apports de Jehan Alain au répertoire d’orgue du xxe siècle », L’Éducation musicale, 539/540 (janvier-février 2007), p. 20-27.

 

Communications non publiées

« L’influence du théâtre lyrique sur l’écriture, l’improvisation et la registration de l’orgue d’église : Porosité esthétique, citations, transcriptions », Au sanctuaire comme à la scène ? Dialectique et porosité des pratiques musicales d’église et de théâtre du Premier Empire à la Belle-Époque, colloque organisé par Vincent Rollin (ELLIADD, UMR LIRE) en partenariat avec le Palazzetto Bru Zane / Centre de musique romantique française (Venise), 7-8 avril 2016.

« Alexandre Guilmant et la musique religieuse : de Saint-Nicolas de Boulogne-sur-Mer à la Schola cantorum, itinéraire d’un maître de chapelle, organiste et compositeur au temps de la restauration liturgique », Musique et pratiques religieuses en France au xixe siècle, colloque international organisé par le Palazzetto Bru Zane-Centre de musique romantique française, l’IRM, la SFM, l’UMR LIRE de l’université Jean-Monnet de Saint-Étienne, l’école doctorale ED 3LA de l’université de Lyon, le centre Georg Simmel de l’EHESS ; comité scientifique : Xavier Bisaro, Rémy Campos, Cécile Davy-Rigaux, Katharine Ellis, Florence Gétreau, Alban Ramaut, Patrice Viet, INHA, BnF Richelieu et Archives historiques de l’archevêché de Paris, 20-21 mars 2014.