SPECTACLES

Théâtre des Arts.

Ainsi que nous l’avons annoncé, les enfants de M. FAY ont donné avant-hier leur première représentation sur ce théâtre. La brillante réputation qui précédait particulièrement la jeune Léontine avait attiré une assemblée choisie et assez nombreuse. [Résumé des qualités artistiques de l’enfant]. On dit que M. Fay se propose de faire jouir les amateurs des grands théâtres de province de talens réunis de ces enfans : nous sommes assurés que partout ils obtiendront des succès, mais tout en applaudissant au mérite extraordinaire de la jeune Léontine, nous ne pouvons nous empêcher de craindre que ces succès anticipés ne nuisent à ce que ces dispositions surnaturelles l’appellent à obtenir un jour. [Réflexions sur les tribulations d’un enfant prodige, insistance sur le fait que M. FAY vit quelque part ses griefs par l’intermédiaire de son enfant, et constatation du rôle secondaire de la soeur].