SPECTACLES

 Théâtre des Arts.

L’administration, qui ne négligera jamais aucun moyen de plaire au public et à MM. Les abonnés, a cru leur être agréable en profitant du passage de M. FAY et sa famille pour faire jouir les amateurs de spectacle du talent de ses enfants. Ils donneront, mercredi 14, une première représentation composée d’Adolphe et Clara, de la Fée Urgèle et des Petits Savoyards. Les deux premières pièces ont été arrangées pour les deux sœurs à l’instar du conservatoire, la troisième sera jouée en entier.

Ernest VANHOVE.

Note au redacteur.- Nous ne doutons pas de l’empressement du public à jouir de la présence momentanée des enfans de M. FAY, en cette ville. La brillante réputation qui précède la jeune Léontine suffirait seule pour l’exciter, si l’on ne savait d’ailleurs que le talent de ce petit prodige est encore au-dessus de ce que la Renommée en a publié.

Aujourd’hui, Béverley, tragédie bourgeoise en cinq actes ; suivie du Délire, opéra en un acte.