Chronique départementale.

Boulogne-sur-Mer, 11 juillet. - A son retour de Londres, Mme Miolan-Carvalho s’est fait entendre hier au concert de la Société philharmonique. Dans les quatre morceaux de genres différents qu’elle a chantés : l’air de la Somnambula, la romance des Noces de Figarole Prélude de Bach en Ave Maria, et l’air d’Actéon, l’éminente cantatrice a été couverte d’applaudissements d’enthousiasme. Rappelée toutes les fois, elle a bien voulu redire la délicieuse romance de Mozart et le Prélude de Bach. M. Sighicelli tenait le violon dans ce dernier morceau, accompagné sur l’harmonium par M. Miolan, et sur le piano par M. Alexandre Guilmant. M. Sighicelli a joué aussi les Souvenirs de Rigoletto et une Romance de lui, ainsi qu’une Polonaise de Wieniawski et le Tremolo de Bériot. C’est un violoniste au jeu correct, expressif et pur, auquel notre public témoigne toujours la plus chaleureuse sympathie. Il en est de même de notre excellent organiste et compositeur M. Alexandre Guilmant, qui, outre sa part si importante d’accompagnateur, a exécuté de la manière la plus brillante une fantaisie sur Zampa de Lefébure-Wely. Dans ce remarquable concert, l’orchestre, sous la direction de M. Chardard, a fort bien dit les ouvertures du Lac des fées et des Chaperons blancs.