Enfin sonne le 16 février 1838, le ténor Couderc avait quitté son poste, Roger le remplaça et débuta dans l’Eclair avec un immense succès ; il y eut unanimité de la part des juges les plus sévères [...].

On laissait dormir la Dame blanche. Quelques débutants seulement s’y essayaient par intervalle, et parmi ceux-ci nous citerons seulement Audran, qui s’y fit dignement remarquer. Le chef-d’oeuvre de Boieldieu était sans influence sur les recettes ; Roger s’empare de Georges, et voilà l’Opéra-Comique trop étroit pour contenir la foule... C’est là, selon nous, une des plus belles pages de la vie de Roger.

[...]

Jacques Arago.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5444210c/f2.image