L’événement musical qui vient de s’accomplir à l’honneur de M. Pasdeloup et de la population havraise a été apprécié comme il devait l’être, même en dehors de notre ville. Voici comment M. Amédée Méreaux, du Nouvelliste de Rouen [sic pour Journal de Rouen], termine son compte rendu du second concert populaire de musique classique donné au Havre :

“Ce problème, qui paraissait insoluble il y a quelques jours encore, est donc résolu. Il est possible de partir de Paris avec 74 musiciens, de donner en province des concerts de musique classique et uniquement instrumentale, et, avec plus de 8 000 francs de frais, être en bénéfice, après deux concerts donnés en deux jours ! Voilà ce qui vient de se passer au Havre et que nous sommes heureux de signaler.