Les dispositions intérieures du cirque d’Ingouville pour le festival que prépare M. Pasdeloup avancent rapidement. L’arène a été entièrement couverte d’ais avant de recevoir des banquettes. Du reste, rien n’est négligé pour assurer aux spectateurs de toutes les classes des places commodes à ce concert populaire et classique, deux épithètes qui ont trop rarement l’occasion de qualifier une même chose.