Les fêtes musicales des 23 et 24 juillet qui précèderont et complèteront notre grande fête nautique sont l’objet des préoccupations des amateurs de bonne et belle musique. Les personnes qui n’ont pas entendu les artistes des concerts populaires ne peuvent se faire une idée du brillant parti que sait tirer de cette réunion d’instrumentistes d’une valeur réelle leur habite chef, M. Pasdeloup. Ainsi, par exemple, l’ouverture de Guillaume Tell, exécutée par cette masse instrumentale, sera, pour la plupart d’entre nous, toute une révélation.

On travaille activement à disposer l’intérieur du cirque, afin de lui donner un aspect convenable.

L’estrade portant l’orchestre sera adossée aux écuries. Trois sortes de billets sont distribuées.

Les premiers, à 6 francs, donneront droit à une place, soit dans l’arène, où des banquettes convenables seront disposées, soit sur les premiers bancs du pourtour de l’arène formant les premières aux représentations données ordinairement au cirque. Là seront les places réservées.

Le reste du pourtour, dans la partie supérieure, ainsi que les deux premières banquettes de la galerie supérieure constitueront les secondes. On y sera admis avec des billets à 2 francs 50 centimes.

Les troisièmes seront les banquettes de la galerie supérieure après les deux premières et les places qui resteront derrière. Le prix d’admission sera de 1 franc.