M. Pasdeloup rencontre pour l’organisation de son concert toute la sympathie que méritent son dévouement à l’art et son noble but de développer l’éducation musicale des masses. Le festival des 23 et 24 juillet sera tel qu’il le souhaite. On jugera de l’empressement de notre population par ce seul fait qu’un des principaux industriels de notre ville a pris 120 billets destinés à être répartis entre ses ouvriers.