Notes

1. « M. Pasdeloup a voulu débuter, devant ses auditeurs rouennais, par un hommage adressé à leur illustre compatriote Boieldieu. On a été tout surpris en entendant, au lieu du sombre motif de la symphonie en ut mineur, le tremolo sur l’accord en majeur de l’ouverture de la Dame blanche. » (Journal de Rouen, 19 juin 1864)

6. Solo par M. Leroy (clarinette)

7-8. Sivori « a joué ensuite un large et touchant adagio de sa composition, qu’il intercale dans ce concerto, comme introduction au rondo de la Clochette. » (Journal de Rouen, 19 juin 1864)

Prix des billets : de 1 franc à 5 francs