two results


Notes

26e concert de la Société musicale indépendante (SMI). 3e concert de la saison 1912-1913. En présence, entre autres, de Paul Dambly, Marcel Orban.

1. 1re audition.

6. 1re audition.

7. 1re audition.

8. 1re audition.

9. 1re audition.

10. Le Quatuor de Chausson fut joué en remplacement du Quatuor à cordes de Maurice Ravel initialement prévu et annoncé.


Notes

5e et dernier concert de la saison 1912-1913, concert d’orchestre hors série de la Société musicale indépendante (SMI) -5e concert d’orchestre de la société-, co-organisé par Maurice Ravel et Alfredo Casella, en partenariat avec la Société des Grandes Auditions [de France] de la comtesse Greffulhe. Dans plusieurs annonces du concert, mention : « Concert d’œuvres inédites [européennes] », sachant qu’Iberia de Debussy n’était pas inédite. Le concert commença avec 30 mn de retard et s’acheva au-delà de minuit. En présence, entre autres, de René Chalupt, Jean Chantavoine, Pierre Lalo, Henri Quittard, Maurice Ravel, Florent Schmitt, Louis Vuillemin. Ce concert n’est pas inventorié dans l’ouvrage de Michel Duchesneau.

La partie d’œuvres de compositeurs anglais, qui devait clôre le concert et l’a, finalement, débuté, aurait dû comporter, entre celles de Ralph Vaughan Williams et de Frederick Delius, une Christmas Overture de Cyril Scott qui ne fut pas jouée.

1. 1re audition française.

2. 1re audition française. Avec chœurs.

4. Scène finale de la première partie.

5. Prélude du 2e acte.

7. 1re audition. Avec chœurs. Il semble que l’audition de la Suite n°2 de Daphnis et Chloé, démarrée vers minuit, n’ait pas été parfaite ni, d’après une lettre de Maurice Ravel à Gabriel Pierné du 1er août 1913, complète : « S’il en est encore temps, je puis vous signaler [...] la 2de suite de Daphnis et Chloé, dont ce serait la 1re audition. En effet, cette suite a bien été annoncée au concert donné par les Grandes Auditions et la S.M.I., mais par suite de l’indisposition d’Oskar Fried,a la dernière partie seulement en a été donnée ». De sorte, qu’aux yeux de Maurice Ravel, la véritable première audition de la suite eut lieu le 29 mars 1914 aux Concerts Lamoureux.