Saison 2022-2023 de l’Orchestre Régional de Normandie


Quarante ans au plus près de la population

Dans les années 1960, sous l’impulsion d’André Malraux alors ministre des Affaires culturelles, naissait un projet ambitieux, unique au monde : "rendre accessible à toutes et à tous les œuvres capitales de l’humanité". Ainsi une politique de démocratisation culturelle sans égal voyait le jour, avec notamment la création des maisons de la culture et la mise en place de différents réseaux artistiques. Sur le plan musical, Marcel Landowski puis Maurice Fleuret développèrent leur action selon ce principe fondateur sur tous les fronts de la politique musicale, depuis la rénovation ou la création d’orchestres permanents jusqu’au développement de l’éducation artistique en passant par la valorisation des pratiques amateurs. C’est dans cette dynamique que l’Orchestre Régional de Normandie vit le jour en 1982 sous le nom d’Ensemble de Basse-Normandie. Le début d’une belle aventure.

C’est avec ardeur, générosité, talent et un engagement sans faille que durant quatre décennies cette institution se sera employée à faire siennes ces missions et aura su, sous l’impulsion de différentes directions artistiques, constituer un projet musical et culturel particulièrement original, innovant et sans cesse renouvelé. Avec plus de trente spectacles en diffusion sur l’ensemble du territoire et au-delà, de multiples dispositions en matière de sensibilisation et d’action éducative, des complicités tissées avec de nombreux partenaires, cette saison qui s’ouvre ne dérogera pas à ces logiques déployées au service de tous les publics. L’aventure continue.

Après deux années de crise sanitaire, et aujourd’hui une conjoncture internationale préoccupante, une situation économique et sociétale incertaine, les fortes inquiétudes liées aux questions climatiques et environnementales, les comportements du public changent, les individualismes grandissent, les liens sociaux se fragilisent avec pour conséquence dans notre secteur d’activité, de nombreux lieux de culture qui peinent à retrouver et à rassembler leurs spectateurs. Le modèle incarné par l’ORN, celui d’un orchestre nomade dont la mission est d’aller à la rencontre de nos concitoyens, là où ils se trouvent, là où ils demeurent, s’avère en ce sens plus que jamais d’actualité, plus que jamais nécessaire. Une aventure humaine.

Pourtant et malgré toutes les préconisations officielles entendues largement au niveau national et qui confortent l’exemplarité du mode de fonctionnement de l’ORN, ce modèle est aujourd’hui interrogé en Normandie. Un plan visant à rassembler les deux orchestres permanents du territoire en une seule entité placée sous l’autorité d’une direction unique est actuellement à l’étude. Si ce processus venait à aboutir, il conduirait à la dissolution de la structure associative de notre institution ainsi qu’à la disparition de son projet artistique tel que nous le connaissons aujourd’hui, avec ses spécificités, ses singularités, sa mobilité. Et demain, la fin de l’aventure ?

Philippe Toussaint
Président

Pierre-François Roussillon
Directeur général


Passion, créativité et audace

Alors que l’Orchestre Régional de Normandie célèbre cette saison son 40e anniversaire, plusieurs pensées me viennent immédiatement à l’esprit pour évoquer cet ensemble.

L’éclectisme d’un projet singulier et d’une programmation audacieuse conjuguant aux grandes pages du répertoire et à la création d’aujourd’hui, de multiples "projets croisés" comme autant d’espaces ouverts aux rencontres artistiques et humaines. Des ciné-concerts aux musiques du monde, en passant par le jazz et de nombreuses formes pluridisciplinaires, l’orchestre sait en toute circonstance s’adapter avec souplesse et talent à toutes ces propositions originales.

L’enthousiasme, l’investissement et la passion qui animent les artistes qui composent cette formation unique en France avec un effectif instrumental à géométrie variable de dix-huit musiciens permanents. Toutes ces années passées à leurs côtés auront permis, je le crois, de forger un outil particulièrement pertinent et adapté au service de la musique et des publics ainsi qu’aux missions ambitieuses de diffusions territoriales, tant sur le plan régional que national. En quarante ans d’existence, l’Orchestre Régional de Normandie aura trouvé sa place au cœur des normands.

En valorisant des compagnonnages emblématiques, en favorisant des résonnances musicales liées à son histoire et en soulignant la diversité de son projet artistique, cette saison anniversaire se veut à l’image de l’identité forte de l’Orchestre Régional de Normandie : des compagnonnages avec des structures partenaires qui, sans toutes les citer, témoignent avec constance de leur confiance, de leur attachement et de leur fidélité ; des résonnances avec des œuvres, telle que la Première Symphonie de chambre d’Arnold Schönberg, enregistrée il y a quelques décennies et que nous retrouverons au cœur d’un programme phare ; la diversité offerte par la pluralité des formats et des répertoires proposés. Enfin, l’Orchestre tissera avec l’éminent compositeur Martin Matalon de nouvelles collaborations qui positionneront notre phalange, une fois encore, comme un acteur ardent de la création musicale de notre temps.

Je vous souhaite à tous une belle saison anniversaire avec l’Orchestre Régional de Normandie !

Jean Deroyer
Chef principal

To cite this dossier

Déborah Livet (ed.), «Saison 2022-2023», Dezède [online]. dezede.org/dossiers/id/546/ (consult the Feb. 21, 2024).