Depuis plus de cent ans, l’ONL reçoit à sa tête les chefs d’orchestre les plus prestigieux, de Charles Munch et André Cluytens à Sir John Eliot Gardiner ou Jukka-Pekka Saraste, en passant par Armin Jordan, Georges Prêtre ou Neeme Järvi.

Considéré comme l’un des meilleurs orchestres européens, l’ONL a joué aux côtés de très nombreux solistes de réputation mondiale : Pablo Casals, Arthur Grumiaux, Wilhelm Kempff ou plus récemment Yo-Yo Ma, Martha Argerich, Vadim Repin, Truls Mørk, Radu Lupu, Krystian Zimerman, Margaret Price, Jessye Norman,…

Une histoire de plus de 100 ans

Héritier de la Société des Grands Concerts de Lyon, fondée en 1905 par Georges Martin Witkowski, l’ONL est devenu un orchestre permanent en 1969, avec comme premier directeur musical Louis Frémaux (1969-1971). Depuis lors, il est administré et soutenu financièrement par la Ville de Lyon, qui l’a doté en 1975 d’une salle de concert de 2100 places, l’Auditorium. L’ONL a eu ensuite pour directeurs musicaux Serge Baudo (1971-1987), Emmanuel Krivine (1987-2000), David Robertson (2000-2004) et Jun Märkl (2005-2011). Leonard Slatkin occupe les mêmes fonctions depuis septembre 2011.

Un orchestre international 

L’ONL fut le premier orchestre européen à se rendre en Chine en 1979. Ses tournées le mènent régulièrement au Japon, aux États-Unis et dans les principaux pays d’Europe pour se produire dans les plus grandes salles : Carnegie Hall à New York, Royal Albert Hall à Londres, Concertgebouw d’Amsterdam, salle Pleyel à Paris, Suntory Hall à Tokyo, Concert Hall de Shanghai, National Center for the Performing Arts à Pékin, Festival de Gstaad… Au cours de la saison 2014-2015, il se produira notamment en Espagne.

 

<div> </div>

Pour citer ce dossier

Association Française des Orchestres, « Orchestre national de Lyon », Dezède [en ligne]. dezede.org/dossiers/id/103/ (consulté le 19 décembre 2018).