L’Orchestre National Bordeaux Aquitaine est l’héritier de l’Orchestre de la Société Sainte-Cécile fondé en 1850. C’est en 1988, sous la direction d’Alain Lombard nommé directeur artistique, que la formation bordelaise, promue Orchestre National Bordeaux Aquitaine, accroît significativement sa notoriété tant dans le répertoire symphonique que dans le domaine de la musique de chambre.

L’ONBA enregistre alors des disques et enchaîne des tournées internationales. Le nombre de ses auditeurs, à Bordeaux et en Aquitaine, augmente de façon considérable. En 1996, Thierry Fouquet est nommé directeur général de l’’Opéra de Bordeaux. Aujourd’hui membre à part entière de cette institution, l’ONBA propose une vaste saison symphonique à Bordeaux (séries de 20 programmes majeurs, concerts d’’été, festivals, musique de chambre à travers les « formations solistes » et festival Ciné-concerts). et remplit sa mission régionale et nationale. Il participe notamment aux plus grands festivals français tels que la Folle Journée de Nantes, La Roque-d’’Anthéron (…) et effectue diverses tournées internationales (Japon, Espagne).

L’ONBA accompagne les représentations lyriques et chorégraphiques tout en multipliant, depuis quelques années, ses activités en direction du jeune public. Celles-là comptent parmi les actions les plus exemplaires réalisées en France dans ce domaine. 106 musiciens composent cet orchestre symphonique dirigé depuis 2013 par Paul Daniel.

L’effectif requis pour chaque concert varie en fonction de l’œ’œuvre exécutée : moyenne ou grande formation pour les rendez-vous symphoniques et lyriques, formation réduite pour les concerts de musique de chambre.

L’Orchestre National Bordeaux Aquitaine est financé par la Mairie de Bordeaux, avec le concours du Ministère de la Culture et du Conseil Régional d’Aquitaine.

 

Pour citer ce dossier

Association Française des Orchestres (dir.), « Orchestre national Bordeaux Aquitaine », Dezède [en ligne]. dezede.org/dossiers/id/94/ (consulté le 18 décembre 2018).