Orchestre-école, l’Orchestre Français des Jeunes permet chaque année à une centaine de jeunes musiciens se préparant à une carrière musicale, d’être formés au métier de musicien professionnel d’orchestre.

Créé en 1982 par le Ministère de la Culture, l’OFJ facilite ainsi l’insertion des jeunes musiciens dans la vie professionnelle tout en participant au développement de la tradition symphonique française et à son rayonnement à l’étranger.

Successivement dirigé par Jérôme Kaltenbach, Emmanuel Krivine, Sylvain Cambreling, Marek Janowski et Jesus Lopez Cobos, l’Orchestre Français des Jeunes a formé au cours de ces vingt dernières années, près de 1400 musiciens. En 2002, à l’occasion des vingt ans de l’OFJ, on dénombrait 214 musiciens des orchestres membres de l’AFO issus de l’OFJ.

L’orchestre est formé d’élèves venant des conservatoires nationaux supérieurs, nationaux de région et municipaux de toute la France, recrutés à l’issue d’auditions en deux tours. Chaque année, le travail se répartit en une session d’été de quatre à cinq semaines et une intersession en hiver ou au printemps.
La session d’été comporte trois phases : une semaine de travail par pupitre avec des professionnels, la plupart solistes des orchestres membres de l’AFO, puis dix jours de répétition en tutti, enfin, de deux semaines de tournée en France et à l’étranger en conclusion de leur travail.

Pour citer ce dossier

Association Française des Orchestres, « Orchestre français des Jeunes », Dezède [en ligne]. dezede.org/dossiers/id/113/ (consulté le 20 janvier 2019).