« Le tour de France par Lohengrin (1891) » rassemble les 104 représentations de cet opéra de Richard Wagner (1813-1883) en France entre le début de l’année 1891 et son inscription au répertoire de l’Académie nationale de musique le 16 septembre 1891. Cet ensemble comprend 26 représentations à Rouen entre le 7 février et le 30 avril, 11 à Angers entre le 21 février et le 22 mars, 12 à Nantes entre le 21 février et le 12 avril, 20 à Lyon entre le 26 février et le 9 avril, 23 à Bordeaux entre le 31 mars et le 31 mai, 8 à Toulouse entre le 5 et le 26 mai et 3 à Bayonne entre le 4 et le 7 juin.

Historical context

Créé à Weimar le 28 août 1850, Lohengrin est une œuvre charnière dans la carrière de Wagner. Plus que les deux précédentes, Der fliegende Holländer et Tannhäuser, elle annonce les œuvres de la maturité, notamment en intégrant des leitmotive qui donnent une identité musicale aux principaux personnages et aux idées essentielles du drame. Lohengrin est aussi l’ouvrage qui permet à Wagner d’acquérir une notoriété internationale.

En France, qui en est pourtant le berceau, le wagnérisme s’accompagne d’un anti wagnérisme persistant. Malgré de nombreux séjours à Paris, Wagner ne connaît que des déconvenues dans la capitale française, le plus retentissant étant l’échec de Tannhäuser, retiré de l’affiche de l’Opéra après seulement trois représentations (13, 18 et 23 mars 1861). Il faut attendre trente ans pour revoir un opéra de Wagner à l’Opéra de Paris, en l’occurrence, Lohengrin. L’attente est d’autant plus longue que, à partir de 1870 et la publication d’une brochure brocardant la France (Une Capitulation), Wagner devient le symbole de la Prusse belliqueuse et un ennemi emblématique, y compris après son décès. Ainsi, le 3 mai 1887, au lendemain de la première représentation de Lohengrin, Charles Lamoureux (1834-1899) doit annuler les suivantes. Pour autant, cette victoire des antiwagnériens est la dernière.

L’apaisement du climat politique et un désir de renouvellement des programmes des spectacles lyriques conduisent les directeurs de théâtre français à se tourner vers les ouvrages profondément originaux de Wagner. Mais alors que les directeurs de salle parisiens hésitent, plusieurs de leurs homologues français se lancent dans l’aventure. Le 7 février 1891, le Théâtre des Arts de Rouen est la première scène française à accueillir Lohengrin depuis la représentation organisée par Lamoureux en 1887. Il est suivi, dans les semaines suivantes, par les théâtres d’Angers (21 février), Nantes (21 février), Lyon (26 février), Bordeaux (31 mars), Toulouse (5 mai) et Bayonne (4 juin). Le 16 septembre, c’est au tour de l’Opéra de Paris d’accueillir l’ouvrage de Wagner.

Sources and protocol

Périodiques et documents d’archives.

Select bibliography

Martine Kahane et Nicole Wild (dir.), Wagner et la France, catalogue de l’exposition au Théâtre national de l’Opéra de Paris, 26 octobre 1983 - 26 janvier 1984, Paris, Herscher, 1983, 175 p.

To cite this dossier

Yannick Simon (ed.), «Le tour de France par Lohengrin (1891)», Dezède [online]. dezede.org/dossiers/id/25/ (consult the Sept. 21, 2019).