Ce dossier réunit les programmes des concerts organisés à l’abbaye de Royaumont entre 1936 et 1977. La première partie réunit les treize concerts organisés par l’Association des concerts de La Revue musicale entre 1936 et 1939. La seconde, à partir de 1948, est consacrée aux concerts donnés dans le cadre des Semaines musicales internationales jusqu’en 1953, puis dans celui de la Saison artistique de Royaumont.

Ce dossier est réalisé à la Bibliothèque musicale François Lang, dans le cadre d’un partenariat entre la Fondation Abbaye de Royaumont et l’université de Rouen, avec le concours des étudiants du département de musicologie de l’université de Rouen.

Dossier en cours de réalisation

162 concerts reconstitués entre 1936 et 1971, chronologie encore incomplète (juin 2018)

Contexte historique

Avant la Seconde Guerre mondiale, les concerts organisés à l’Abbaye de Royaumont sont proposés par l’Association des concerts de la Revue musicale.

À partir de 1948, la programmation musicale est répartie entre les « semaines musicales internationales » et l’activité du « Centre culturel international ». Placées sous le patronage du Comité des fêtes de Paris et du Centre culturel international de Royaumont, les « semaines musicales internationales » dirigées par Roland de Candé sont programmées une fois par an, en juin, sur plusieurs week-ends consécxutifs. L’année 1948, année inaugurale, fait toutefois exception, puisque deux rendez-vous sont proposés, en juin et en octobre. Ce festival abandonne le nom de « semaines musicales internationales » pour celui de « saison artistique » en 1954 puis de « saison musicale » en 1957, avec une programmation pensée à partir de 1957 le dimanche seulement en deux séries, la première entre juin et juillet, la seconde en septembre.

L’organisation est ensuite repensée en 1966, année durant laquelle le festival n’a pas lieu car la direction de la Fondation Royaumont « étudie une formule d’activités musicales en rapport avec la vocation d’une Fondation » (communiqué de presse, 3 juin 1966). Elle souhaite en effet « porter la musique là où le besoin s’en fait sentir, et établir des programmes qui, exécutés une première fois à Royaumont, seront proposés ensuite, dans les départements voisins, au public des associations, maisons des jeunes et de la culture, centres industriels et hospitaliers, etc. » (programme de la réception du 8 octobre 1966). Soutenue par le Ministère des Affaires culturelles, cette initiative entend s’étendre « à des spectacles de poésie et de variétés, au théâtre et arts plastiques » avec l’idée d’établir « un dialogue entre le public et les artistes. » (ibidem). En 1975 – peut-être avant –, les deux séries de concerts du festival portent désormais le nom de « saison de printemps » (en mai-juin) et « saison d’automne » (en septembre-octobre).

À côté des décades philosophiques et scientifiques, le Centre culturel international de Royaumont propose une « décade musicale » dont la programmation est parfois entremêlée avec celle des semaines musicales internationales (en 1950, la « décade J. S. Bach » a lieu entre le 9 et le 18 juin), parfois après (fin juin 1952 avec la décade « l’âge d’or de l’orgue français » ; en juillet 1953 avec la décade « les musiciens dans la cité ») ou parfois avant (en mai 1954, avec les « concerts du mois de mai »). D’autres manifestations musicales sont proposées en marge de ces deux festivals, par exemple une série de quatre « concerts de musique ancienne » en juillet 1953.

Sources et protocole

Les sources utilisées sont les éphémères conservés aux Archives de la Fondation Royaumont :

1) bulletins d’adhésion en anglais pour le Centre culturel international et les Semaines musicales internationales (1951, 1953) ;

2) avant-programmes (1936, 1938-1939, 1948, 1949-1954, 1957-1965, 1975-1976) ;

3) brochures de saison (1937, 1948-1954) ;

4) programmes de salle (1936, 1938-1939, 1948, 1960-1962, 1964-1965, 1971) ;

5) affiches (1951, 1953) ;

6) prospectus (1939, 1948, 1951, 1953, 1960) ;

7) presse (1952, 1960).

NB. Dans l’état actuel de nos recherches, les sources sont lacunaires pour les années 1955 et 1956.

Bibliographie indicative

Michel Duchesneau, « L’association des concerts de la Revue musicale, 1936-1939 », in Denis Laborde (dir.), Le cas Royaumont, Paris, Creaphis éditions, 2014, p. 38-57.

Catherine Massip, « La place de Royaumont dans le renouveau de la musique baroque en France depuis 1973 », in Denis Laborde (dir.), Le cas Royaumont, Paris, Creaphis éditions, 2014, p. 258-273.

Pour citer ce dossier

Joann Élart et Yannick Simon (dir.), « Concerts à l’abbaye de Royaumont (1936-1977) », Dezède [en ligne]. dezede.org/dossiers/id/24/ (consulté le 18 octobre 2018).