Au cours de la saison 2004-2005, dans de la saison lyrique, on peut noter la reprise de la mise en scène de Yoshi Oïda pour Curlew River et Le Chant de la terre (respectivement de Britten et Mahler), ainsi qu’Elektra de Richard Strauss. Dans le cadre de ses activités symphoniques, l’orchestre joue à huit reprises Mozart Concert Arias (pièce chorégraphique d’Anne Teresa de Keersmaeker), à Rouen et à Lille, ou encore le Requiem de Verdi et un programme avec la soprano Mireille Delunsch. Il offre également un Concert solidarité au profit de l’UNICEF suite au tsunami dans l’Océan indien du 26 décembre 2004. Du côté de la musique de chambre, les musiciens s’intéressent aux grandes villes que sont New York, Vienne et Paris.

To cite this dossier

Marion Blanc, Joann Élart, and Yannick Simon, «Saison 2004-2005», Dezède [online]. dezede.org/dossiers/id/303/ (consult the May 10, 2021).